VoyaGe CuRe-yeuX

Voyager : une curieuse idée ? Non, une curiosité !

Suivez nos pas sages à travers ces lignes...

Qui qu'on est ?

NoM : Camille et Julien
PayS : France

Nous remercions vivement:
Elo et Mokë (GMCrew) pour votre illustration,
Alex (www.alex-athome.net) pour ta place sur la toile,
Camille (www.yagraph.org) pour ton aide technique.
Où qu'on va ?

Voici une carte de notre itinéraire prévisionnel:



Un matin...

- Hé Ju, réveilles-toi. C'est enfin l'heure du départ.
- Hmmm... Tu m'fais l'coup tous les matins, Cam !
- Oui, mais là, c'est la bonne ! Allez, on a dit au revoir à la famille, aux copains, on a casé les meubles et la bagnole, reste plus que le sac. t'en es où ?
- Ben je crois que c'est bon: j'ai réparti la tente, on a lavé nos 3 slips, on a les maillots de bain, les gants et les bonnets. Par contre, je retrouve pas mon passeport...
- Ah non, Julien ! Tu vas pas commencer ?!
- Bon ok, c'était du mauvais humour... Et les visas ? t'as regardé la boîte aux lettres ?
- Non, on le f'ra en partant, on passe devant. Et toi, t'es sûr de vouloir prendre ta gratte ? Je te préviens, je ne te la porte pas !
- Roh, c'est pas si encombrant... Regarde, j'ai même une petite place pour les chaussons de grimpe !
Allez monte, on prend la route !
vendredi 29 janvier 2010
N'eST PaS LaiD eT SouRiaNT
En intro, un peu de musique live ecoute lors d'un concert a Patan:
www.littlecountry.net/kametju/blog/CoNCeRTFLuTe.mp3

Nous avons commence notre programme de remise en forme a Kathmandu, en attendant notre visa indien. Nous avons elu domicile dans une chambre avec balcon dans un quartier sympa et anime, a Freakstreet dans la vieille ville. En une semaine, on a le temps de prendre quelques habitudes de sendentaires en allant acheter nos legumes aux Didi -grandes soeurs- assises dans la rue, en cuisinant de bons petits plats a la maison ou en invitant des copains a manger chez nous. On apprecie cette vie de quartier ou l'on cotoye des locaux comme des voyageurs tels que Romain et Nico que l'on retrouve, Antoine un jeune photographe ou encore Celine et Mathias. Ces derniers, suisses francophones, sont partis il y a 2 ans 1/2 a pied avec deux anes qui sont malheureusement restes bloques a la frontiere indienne. Nous avons ensemble teste la tartiflette au vrai reblochon de savoie et la fondue au fromage de vache nepalais, sur le rechaud !

Est-ce la fondue, le vin blanc ou l'humour suisse qui nous fait marrer ?

Lors d'une viree dans les rues commercantes de Thamel, nous tombons sur deux magasins vestimentaires a l'enseigne "fairtrade". On s'empresse de demander des renseignements et le responsable commercial nous propose de jeter un coup d'oeil a sa manufacture situee a KTM. Au cours de l'entretien avec son frere, responsable de la production, nous tombons des nues quand il nous demande de lui expliquer ce qu'est le commerce equitable ! Il n'y connait rien, en a vaguement entendu parler ! Son entreprise n'est affiliee a aucune organisation ni regroupement et n'est pas labellisee. Pourtant, tout ce qu'il nous montre et nous explique auparavant vehicule les valeurs de cette alternative :

-transparence lorsqu'il nous explique en detail -et plusieurs fois car Ju est un peu long a la detente !- la maniere de payer les employes,

Fiche de paie d'un tailleur.

-bonnes conditions de travail (ateliers spacieux, lumineux...),

Atelier de couture. Les tailleurs, tous des hommes, sont payes a la piece.

-prise en compte de l'employe (flexibilite d'emploi du temps en fonction des celebrations religieuses...)

-ou encore, et entre autre, facilites en cas de maladie.

Son leitmotiv est "if the workers are happy, they will produce good products and it's good for everybody".

Les patrons.

Certains designs sont crees par le designer de l'entreprise, les autres sont "inspires" des autres magasins ou proposes par des etrangers.

Decoupes des pieces des tissus.

Nous allons egalement visiter ACP, Association for Craft Producers, une organisation de commerce equitable labellisee. Elle emploie 100 personnes au siege social a KTM et regroupe pres de 1200 artisans a travers le pays. Leur production est vendue tres majoritairement a l'etranger dans le cadre de partenariats avec des associations qui relayent le commerce equitable, comme Artisans du Monde en France. Cette derniere, pour laquelle je m'occupais du volet educatif a Gap, promeut et vend des produits issus de ce type de commerce. Gabish, le responsable des exportations, nous explique le fonctionnement d'ACP et nous guide dans la manufacture. C'est plus qu'interessant de voir sur place, de l'autre cote du monde, comment cela s'organise et de confirmer le bon fondement de mes interventions a ce sujet !

Les artisanats sont tres varies :
impressions au tampon sur tissus, peinture sur bois, tricot, ...



... textile coton, feutre, ...


... ou encore mobilier en bois, objets de decoration en ceramique ou en metal...
Antoine, nous te remercions tres chaleureusement, et meme plus, pour ces photos ! www.antoine-photos.com

La principale difference avec la premiere entreprise visitee est la mise en place de projets sociaux et educatifs pour le developpement de la communaute.
Prochaine etape, aller visiter les producteurs vers Pokhara et Tansen pour voir comment ca se passe sur le terrain, loin des discours du siege d'ACP!

Cote tourisme, nous nous rendons a Pashupatinath, un des centres hindouistes les plus sacres du pays, construit le long de la riviere Bagmati. Outre le tres grand temple dedie a Shiva, dont l'acces est interdit au non-hindous, les nepalais viennent y bruler leurs morts, permettant aux cendres du defunt de rejoindre les eaux sacrees du Gange dans lesquelles le cours d'eau va se jeter. Nous assistons au ceremonial pendant lequel les pieds et les mains du corps sont laves et sa bouche remplie d'eau, celle de la Bagmati, d'une salete inimaginable... Pendant ce temps, le bucher est installe et les proches essayent de ranimer la veuve qui a perdu connaissance depuis 5 minutes. Enfin, la cremation a lieu. C'est le fils aine qui a la charge de tout ce rituel et dans le cas du deces de la mere, c'est le cadet qui s'en occupe.

L'odeur est entetante, entre buchers et ordures.

Le lieu est impressionnant et l'atmosphere lourde mais egayee par une bande de singes qui prend possession de l'espace, grimpant, sautant, plongeant dans cette eau qui n'invite pas a la baignade...



Notre visite est ecourtee par un gardien militaire venant verifier nos billets d'entree que nous n'avons pas !

Le temps pour nous est venu de partir a la decouverte du reste du pays. En route pour Hasera, une ferme educative, pour locaux et etrangers, pratiquant la permaculture, situee a 45 km a l'est de KTM.

Jour de celebration speciale. Les bus sont plein d'une foule qui rentre dans leur famille.

La ferme HASERA, HAryo pour vert comme les legumes, SEto pour blanc comme le lait et RAto pour rouge comme la viande -la famille est vegetarienne !-.

Race de chevre-cocker... Ridicule et tellement attachante !

Nous y passons 5 jours durant lesquels nous n'apprenons pas grand chose sur cette methode particuliere d'agriculture biologique... Par contre, nous y trouvons ce dont nous avions besoin pour nous requinquer et nous redonner de l'energie pour la suite du voyage : nous vivons avec et au rythme de la famille, la mere Mithu, la niece Rashi et les deux fils jumeaux Sandra et Rudra. Nous n'avons malheureusement pas de photo de Govinda, le pere, initiateur de la ferme, formateur de formateurs en permaculture au Nepal, tres present dans les associations nationales.




Montse et Fina, espagnole et allemande, nous accompagnent durant ce sejour.

L'endroit est plutot calme quand il n'y a pas de bus au klaxon fou sur la route juste en-dessous. Nous passons d'excellents moments a preparer les repas, rigoler, chanter, ...
...echanger sur nos differentes cultures ...
... assister, et parfois participer passivement, a leurs rituels religieux hindouistes bramhanes.





Nous sommes dans un mois un peu special qui voit la lecture chaque soir d'un, ou plusieurs, chapitre d'un livre sacre. Tout le monde lit a tour de role, enfants comme parents, parfois a une vitesse incroyable. A l'ecole, les eleves ont lance un concours dont le gagnant est celui qui a lu le livre le plus de fois dans le mois !

Mithu nous a raconte l'histoire du soir d'une voix douce.

L'ambiance, due aux 10h de coupure de courant quotidienne, est feutree.
Selon le lecteur, on y comprend plus ou moins de choses !

Nous partons le jour d'une autre celebration, celle du dieu des etudiants, Saraswoti. Une priere est organisee a l'ecole gouvernementale de Rashi. Ca prend 15 minutes et ca donne un jour ferie ou les enfants iront depose leurs cahiers d'ecole sur l'autel familial pour leur apporter bonne reussite ! Les deux garcons sont dans une ecole privee ou les cours sont en anglais et le rituel plus long.

Nous nous melons avec discretion au groupe d'eleves !
Le dieu a pris des offrandes plein la g... !

Nous avons recu, nous aussi, la tika -point rouge sur le front symbolisant le troisieme oeil, celui de l'eveil- et un collier de fleurs.

Nous les quittons les jambes et le coeur legers avec, dans notre baluchon, tous les voeux de bonne chance de Mithu grace a une autre tika et un autre collier de fleurs...

Apres une soiree fort interessante et une nuit courte a KTM chez Christophe, Sandra et Hugo, famille francaise expatriee, nous prenons la direction de Begnas Tal -lac Begnas en nepali- 15 km avant Pokhara.

Il nous faut chercher un peu pour y arriver, mais ce petit coin paisible, conseille par une amie -mille mercis Aurelie!!!- sera le lieu du moment inoubliable du Nepal.

Libellés :

Posté par Camille et Julien à 15:23  
Il y a 2 Commentaires:
  • Le 12 février 2010 à 09:46, Anonymous Anonyme a écrit :

    Pensez à ramener vos colliers de fleurs...ca vous va trop bien!!!!bisous mary

     
  • Le 12 février 2010 à 15:53, Blogger Angel a écrit :

    Bande d'enfoiréééééééééééééééééééééééééééééééééééé!!!!!!!!!!!!! Je vous aime, je viens de recevoir mon cadooooooooooooooo!!!!! Merci bande de hippies attardés.... à pieds.... Pour la peine je vous pique vos sample et j'en f'rais d'la tekno d'barbo!!! :D
    Bon sinon ici ça caille dure ya le mistral qu'est en forme.... Juste un petit passage éclaire pour regarder les tof, vu que chui en plein orga..... Je vous fais plein di bizouu..... Et j'repasserai vous pourrir après!!!!!!!!! Que Lugh accompagne vos nombreux pas par Toutatis!!!!!

     

Enregistrer un commentaire

Revenir à la page d'accueil