VoyaGe CuRe-yeuX

Voyager : une curieuse idée ? Non, une curiosité !

Suivez nos pas sages à travers ces lignes...

Qui qu'on est ?

NoM : Camille et Julien
PayS : France

Nous remercions vivement:
Elo et Mokë (GMCrew) pour votre illustration,
Alex (www.alex-athome.net) pour ta place sur la toile,
Camille (www.yagraph.org) pour ton aide technique.
Où qu'on va ?

Voici une carte de notre itinéraire prévisionnel:



Un matin...

- Hé Ju, réveilles-toi. C'est enfin l'heure du départ.
- Hmmm... Tu m'fais l'coup tous les matins, Cam !
- Oui, mais là, c'est la bonne ! Allez, on a dit au revoir à la famille, aux copains, on a casé les meubles et la bagnole, reste plus que le sac. t'en es où ?
- Ben je crois que c'est bon: j'ai réparti la tente, on a lavé nos 3 slips, on a les maillots de bain, les gants et les bonnets. Par contre, je retrouve pas mon passeport...
- Ah non, Julien ! Tu vas pas commencer ?!
- Bon ok, c'était du mauvais humour... Et les visas ? t'as regardé la boîte aux lettres ?
- Non, on le f'ra en partant, on passe devant. Et toi, t'es sûr de vouloir prendre ta gratte ? Je te préviens, je ne te la porte pas !
- Roh, c'est pas si encombrant... Regarde, j'ai même une petite place pour les chaussons de grimpe !
Allez monte, on prend la route !
dimanche 10 janvier 2010
Qui va piano va lontano...
Retour a la capitale

Il y a de l'ambiance a Kathmandu et au Nepal ! Trois jours de greve generale decretee par les maoistes, le parti communiste radical nepalais. La situation politique est compliquee et instable. Voici un recapitulatif, du moins ce que l'on croit avoir compris apres lecture des journaux en anglais et discussion avec quelques locaux... Le Nepal etait la derniere monarchie hindoue du monde. Dans les annees 1990, la vie politique se trouble. Les partis d'opposition s'allient, soulevant le peuple, analphabete a plus de 50 pourcent, et parvenant a instaurer une democratie parlementaire et une monarchie constitutionnelle. En 1995 nait le parti maoiste. Au fil des ans, il arrive a se doter d'une "armee du peuple" aussi puissante que celle officielle et remporte nombre de victoires militaires et ideologiques a travers le pays. En 2001, la famille royale est assassinee, a priori par le fils. Le frere du roi, partisan impopulaire de la monarchie absolue, prend le pouvoir. En 2002, le parti maoiste est sur la liste des organisations terroristes aux cotes d'Al Quaida. En 2005, le parlement est dissout par le roi et le premier ministre limoge, laissant la place a un regime totalitaire strict. C'etait sans compter sur le peuple nepalais qui, ayant gouter a la liberte d'expression, fait entendre son mecontentement lors de manifestations reprimees, d'affrontements et de greves generales. En 2006, le roi retablit le parlement, qui s'empresse de voter la suppression de tous ses pouvoirs. Aujourd'hui, le roi n'est plus et une table ronde constituee de representants de chaque parti politique travaille a la redaction d'une nouvelle constitution nepalaise. Mais les maoistes se sentent exclus du processus. Ils considerent que leurs revendications -donc celles du peuple, dixit le porte-parole- ne sont pas prises en compte. Ils ont donc quitte l'assemblee constituante et sement le trouble a travers le pays. Ils prennent le controle de districts, etouffent ou repriment de maniere souvent violente les initiatives locales n'allant pas dans leur sens... Ils enrolent des jeunes et forcent les nepalais a la greve ou au deuil des martyrs lorsque des partisans trouvent la mort a la suite d'affrontements avec la police ou avec des membres d'autres partis. Ils accusent aussi les principaux partis d'etre trop influences par les puissances etrangeres. Leur discours populiste est seducteur, mais contradictoire avec leurs actions de soumission de la population. Des petits groupes de partisans parcourent les rues pour faire respecter la greve. Certains commerces, dont le nombre augmente au fil des jours, ont les rideaux de fer a demi-ouverts et guettent les patrouilles, enfermant au besoin les clients dans les echoppes, nous laissant passer quelques minutes originales dans un cybercafe ou une boulangerie minuscule. A la nuit tombee, ces bandes se reunissent en de grands corteges, arborant de grandes torches enflammees et defilant sur les grands axes de la ville.
De notre point de vue, nous sommes enchantes du calme et de l'atmosphere qui regnent dans les rues : elles sont desertees par les taxis, les rickshaws et les velos, laissant place a des parties de foot ou de cricket. Cette greve n'est pas la premiere et ne sera certainement pas la derniere. Les gens semblent resignes, voire habitues, mais restent toutefois vigilants.


Sans doute un travailleur zele en ce jour de greve...



Joyeux Noel !

La vie reprend son cours et pour nous occidentaux, c'est noel ! A cette occasion, nous changeons de quartier pour rejoindre Romain et Nico avec qui nous passons le reveillon. Nous nous regalons de foie gras avec du Sauterne grace au comite de soutien 74, organisation tres active et puissante que nous remercions chaudement !

Petit dejeuner de Noel avec du... Stohlen !

balade a Swayambunath, le temple des singes...



www.littlecountry.net/kametju/blog/SWayaMBuNaTHSiNGeS.mp3



...et repas de noel avec vue sur tout Kathmandu. A la carte, epinard et oeufs brouilles. Mais le veritable plaisir ne reside pas tant dans le menu que dans le fait de cuisiner nous-memes !


Retrouvailles avec "le grand"

C'est le 26 decembre 2009 que nous accueillons Guilhem a l'aeroport.

Meilleur accueil qu'au club Med' !

Quel plaisir de le retrouver ! Avec lui, des nouvelles gapencaises, des lettres de la famille et amis et bien sur un enorme ravitaillement de la Yaute...

Y en auraient qui croient qu'on meurt de faim...

Avant de partir dans les montagnes, le bizutage s'impose : petit tour
chez le barbier qui cette fois-ci fait la totale : moustache et coupe
de cheveux. J'y passe aussi, a croire que ma premiere experience de
barbier-coiffeur en Ouzbekistan ne m'a pas suffit...!

A qui le tour ensuite ?

Bienvenue dans la 16e dimension...

On choisit d'aller marcher dans l'Helambu, region de montagnes a proximite de KTM, au nord. Guilhem s'est entraine comme un fou dans les Ecrins, recherchant des conditions extremes afin d'etre a la hauteur de ce qui l'attend dans l'Himalaya. Bien lui en a pris, car les journees sont sportives : le temps est au beau fixe, le t-shirt de rigueur et les "compagnons de cordee" au plus haut de leur forme : guiboles en guimauve et volonte dans les chaussettes... Le rythme est effrene : 4-5 heures de marche le matin, pique-nique savoyard le midi, sieste ou musique l'apres-midi venant apres ce genre de dialogue :
"- on y va?
- bof, on est bien la, au soleil, non? "
On retrouve avec resignation le son monotone de nos pas : www.littlecountry.net/kametju/blog/MaRCHeHeLaMBu.mp3

Mais on s'y retrouve bien tous les 3, car ce qui nous importe, c'est d'etre ensemble, dans un cadre naturel de toute beaute et de pouvoir echanger longuement sur nos experiences respectives de voyageurs, Guilhem etant parti lui-meme 10 ans auparavant le sac sur le dos.

Quelle odeur est la plus appetissante ?

Camille et Julien, c'est comme le fromage et la charcuterie, un assortiment de choc...

Le dal bhat agremente de sauss' et de tomme des Bauges, nouvelle recette !

Instants musicaux, parfois partages avec des locaux...

... qui semblent apprecier a leurs justes mesures !

www.littlecountry.net/kametju/blog/PeMaaPHeDi.mp3
http://www.littlecountry.net/kametju/blog/PeMaaPHeDi%20(4).mp3

Au moment de passer la barre des 4000 metres par le col Laurebina, la neige vient pigmenter de son manteau blanc le paysage, installant une ambiance haute montagne qui nous ravit.






Le Surya Peak, 5 145 metres.

On part un matin, determines pour atteindre le sommet malgre notre ignorance du chemin et la neige qui, de toute facon, le recouvre. Apres etude approfondie de cette face a la jumelle, nous nous lancons a l'assaut du pierrier en direction du couloir du centre. Apres 4 heures d'efforts et de crapahutage hasardeux, on se resigne a admettre que nous avons du prendre la seule voie qui n'y va pas ! Dans la descente, Guilhem, plein d'energie et de motivation pour gravir son 1er 5000, suit un autre couloir qui l'amenera au sommet. Bravo ! A son retour, il nous confirme que tous les sentiers menent au sommet, sauf celui de notre choix... Bravo !

Lors de la derniere descente de 2300 metres -record battu!- jusqu'a Dhunche, le contraste entre la vallee et les hauteurs enneigees accentue la sensation de sortir d'un espace hors du temps.

La joie de retrouver le toit du bus !

www.littlecountry.net/kametju/blog/MuSiCieNBuSDuNCHe.mp3

En attendant l'avion de Guilhem dans 3 jours, un peu de tourisme dans les rues de Kathmandu.

Cloches que sonnent les hindous lorsqu'ils passent devant l'un des milliers de temples parsemes dans la ville. Ce temple rassemble une variete de sonnailles a faire palir les alpages savoyards !
www.littlecountry.net/kametju/blog/CLoCHeSBaSaNTaPuR.mp3

Cours animees, mais retirees des rues donc a l'abri des incessants bruits de vehicules...

... et qui tres souvent recellent des tresors caches.

On prend nos habitudes, voici nos vendeurs de beignets, les meilleurs du quartier, faconnes et frits sous nos yeux !

Nous passons notre derniere journee avec Guilhem a Patan, autrefois appelee Lalitpur, ce qui signifie ville de beaute. Superbes anciens batiments et surtout, de belles surprises en laissant nos pas errer entre les cours interieures et traboules, tissant un reseau de ruelles cachees, nous guidant vers des endroits insolites...

Avant les cours, on assiste a un rite etrange, suivi d'une entree en classe au pas de charge...
www.littlecountry.net/kametju/blog/PaTaNeNTReeeNCLaSSe.mp3

Patan est un lieu d'artisanat, notamment newar, la caste artiste du Nepal.

Travail du metal...
www.littlecountry.net/kametju/blog/PaTaNaTeLieRPoTLaiToN.mp3

...et du bois, tres minutieux.
www.littlecountry.net/kametju/blog/PaTaNaTeLieRBoiS.mp3

Pas de vitres aux fenetres anciennes, mais un assemblage complique et hypnotisant.

Et pour le plaisir de la bouche :




Le dal bhat traditionnel !

Nous nous appretons a quitter Patan, quant, au coin d'une rue, nous integrons ce cortege etonnant et celebrons ainsi ce monsieur qui devient une sorte de dieu le jour de ses 77 ans 7 mois 7 jours... Musiciens, voisins, amis, famille l'accompagnent dans une procession a travers la ville.




L'heure du depart du "grand" est arrivee. Ces deux semaines avec lui, son energie, son experience du voyage nous ont amene une bouffee d'oxygene et nous ont permis de jeter un regard sur notre voyage, de nous poser des questions et aussi de faire le point pour les mois qui suivent, comme de prendre la decision pour le Pakistan et l'Iran. Elles ont mis le doigt tres clairement sur notre fatigue et notre besoin d'une vie sedentaire temporaire (mais pas plus d'un mois, hein !)...

Par contre, qu'avons-nous apporte a Guilhem ? N'avons-nous pas reveille chez lui le demon du voyage qui s'etait endormi apres tant d'annees ?



Y a du monde a Kathmandu

Certes, Kathmandu est une grande ville et assez densement peuplee. Mais pas seulement d'humains... De nombreux etres, animaux, monstres et dieux sous toutes les formes habitent les maisons, les rues, les cours interieurs, les niches des murs, les temples. Malgre les trognes parfois peu accueillantes, il fait bon les cotoyer lors des balades aux hasards des ruelles vivantes de la capitale.


Libellés :

Posté par Camille et Julien à 11:35  
Il y a 7 Commentaires:
  • Le 12 janvier 2010 à 11:21, Anonymous Anonyme a écrit :

    yaouuuuu
    après quelques recherches fructueuses, je comprend enfin comment laisser un commentaire sur ce superbe blog!
    les 15 jours de guilhem on l'air d'avoir été intense, c'est chouette, ça a du etre que du régal! et que de beaux paysages... comme quoi, pas besoin d'aller si loin! à la porte de Kathmandou, ça fait rêver...
    Que du bonheur et de belles rencontres pour la suite.
    Dis donc?? Avril ne se rapprocherait pas à grand pas pour vous?? 2mois et demi restant d'une grande intensité... vous êtes là demain quoi...
    allez, à demain alors!
    Bisous
    Pépé

     
  • Le 12 janvier 2010 à 22:19, Anonymous Anonyme a écrit :

    Merci, Merci, de ce récit de voyage au Népal, de cet aparté politique ultra-intéressant qui est souvent essentiel afin de mieux comprendre un pays, son attitude, son fonctionnement et parfois même certains comportements. On vous soutien dans vot' tristesse d'abandonner l'idée d'aller faire un tour au Pakistan et en Iran. Toujours difficile d'abandonner ses projets initiaux. Vos randos ont l'air fabuleuses, si difficiles et si grandioses, BRAVO.
    pour vous en 2010: gardez vos beaux yeux curieux, attention à vous, régalez-nous de vos récits de rando-folie, et por favor arrêtez le coiffeur...
    On vous embrasse fort en ayant hâte de le faire pour de vrai.
    Lisa y Léna.

     
  • Le 17 janvier 2010 à 23:19, Anonymous les billéens a écrit :

    tout pareil que les amis qui ont écrit juste au dessus de nous! On n'entend pas parler "des masses" de ce versant des choses, du Népal tout court d'ailleurs, par ici!
    Je comprends votre fatigue et le besoin de se reposer quelque part sans se demander où on dormira le lendemain, après environ le même temps que vous, nous l'avons en quelque sorte vécu. De plus, votre voyage est un réel défi sportif! Vous devez avoir des guibolles en béton... Et, t'as raison pépé, le mois d'avril approche... approche, et vous aussi du coup!!! COOL,cOoL! Mam'selle Anouk a 4 mois 1/2 et elle sera super fière de sa marraine quand elle la rencontrera! (bien sûr, de son parrain aussi quand elle le rencontrera lui aussi!)

    On vous fait des gros bisous et continuez à écrire écrire...
    BISES
    ALex, Ludo, AnOUk et ti'You!

     
  • Le 19 janvier 2010 à 14:51, Anonymous Vera a écrit :

    This is great!!! You are in Nepal! I have looked on your pictures, it's too hard to read in French for me but it's great to have a piece of your adventures though your recordings and pics. Julien looks funny with moustache.
    Hope you're having great time.

    Take care.

    best wishes,
    Veronica.

     
  • Le 20 janvier 2010 à 11:40, Anonymous Brice a écrit :

    Moustache Gracias pour tout.

    C'est toujours aussi bon de vous lire... et d'admirer vos photos.

    Besitos, Brice

     
  • Le 26 janvier 2010 à 20:27, Blogger Angel a écrit :

    Ca f'sait longtemps tiens.... Merci pour le voyage, prenez soins de vous et bon vol... Même si c'est triste pour vous moi ça me rassure.... En même temps les avions là-bas ils sont comment??? :D...

     
  • Le 12 février 2010 à 21:22, Anonymous marie a écrit :

    Salut le ptits bilous,
    c'est bon de voir vos tetes!

    Vous reviendez quand?
    plein de bisous
    marie

     

Enregistrer un commentaire

Revenir à la page d'accueil